Christophe DEJOURS est médecin du travail et psychiatre, ex-praticien hospitalier (1981-1990), psychanalyste, membre titulaire de l’Association psychanalytique de France et de l’Institut de psychosomatique de Paris, professeur titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM (1990-2005) puis de la chaire Psychanalyse-Santé travail depuis 2005 et directeur de recherche à l’Université Paris V.

Il est l’auteur de nombreuses recherches sur la santé mentale au travail (psychodynamique du travail), en psychosomatique (psychopathologie de l’expérience du corps) ou encore en psychanalyse (théorie de la séduction). Il est l’auteur de très nombreux ouvrages comme auteur de « Le corps d’abord », « Souffrance en France », « Le choix. Souffrir au travail n’est pas une fatalité », Nicolas Chaignot-Delage, C. Dejours (ed): « Clinique du travail et Évolutions du droit… »