Amateurs de facebook, youtube ou autres divertissements numériques au travail…soyez vigilants !

  Dans un arrêt en date du 18 mars 2009, la chambre sociale de la Cour de Cassation a approuvé un arrêt de la Cour d’appel de Toulouse du 6 juillet 2007, confirmant le licenciement pour faute grave…